Goldring – Principes de ramassage en comparaison

Moving Magnet (MM)

Moving Iron (MI)

Moving Coil (MC)

Avantages
• peu coûteux
• aiguille interchangeable
• Compatible avec les entrées Phono MM
Avantages
• aiguille interchangeable
• masse mobile plus faible = distorsion plus faible
• Compatible avec les entrées Phono MM
Avantages
• masse en mouvement très faible = distorsion extrêmement faible
• fabriqués à la main et ajustés
• Très bonne séparation des canaux et diaphonie pour une image stéréo optimale
Tous les micros avec un aimant mobile utilisent la loi de Faraday de l’induction électromagnétique. Il déclare qu’un conducteur placé dans un champ magnétique changeant a une force électromotrice induite proportionnelle à la vitesse de changement du champ. Lorsqu’un aimant permanent est suspendu aux pôles ou à proximité des pôles d’une bobine à noyau de fer, la bobine génère le flux magnétique variable requis lorsque l’aimant est déplacé. Un bras en porte-à-faux transfère les vibrations mécaniques captées par l’aiguille de la rainure de la plaque directement dans l’aimant permanent. Un champ électromagnétique est créé qui change en proportion directe de la vibration mécanique. De cette manière, les signaux audio contenus dans la rainure d’enregistrement sont convertis en de minuscules courants électriques, qui sont ensuite amplifiés et reproduits par les haut-parleurs.

Le capteur doit être connecté à une entrée d’amplificateur phono via le câble du bras de lecture afin que la basse tension générée par le système (généralement 5 mV) soit portée à plusieurs volts. Les systèmes Goldrings MM ont une tension de sortie relativement élevée et nécessitent une impédance de charge de 47 kΩ. Cela les rend compatibles avec l’entrée phono MM qui est standard sur de nombreux amplificateurs. Si votre amplificateur ne dispose pas d’une entrée phono MM, vous pouvez acheter les préamplis phono appropriés séparément.

Cette cartouche est similaire en fonctionnement au capteur à aimant mobile (cartouche MM), sauf qu’un aimant ou une armature très léger, creux, temporaire est utilisé à la place d’un petit aimant permanent. Cela présente l’avantage que les parties mobiles du capteur peuvent être constituées d’alliages magnétiques légers et ont donc moins de masse, ce qui signifie que le capteur peut suivre la rainure d’enregistrement avec plus de précision. Le porte-à-faux transfère les vibrations mécaniques de la rainure d’enregistrement à l’armature creuse. Le champ magnétique induit par le grand aimant permanent fixe planant au-dessus de celui-ci crée un “flux” magnétique changeant à travers les pièces polaires, qui à son tour crée une force électromotrice dans les bobines fixes proportionnelle à la vibration mécanique.

Le capteur doit être connecté à une entrée d’amplificateur phono via le câble du bras de lecture afin que la basse tension générée par le système (généralement 5 mV) soit portée à plusieurs volts. Les systèmes Goldrings MI ont une tension de sortie relativement élevée et nécessitent une impédance de charge de 47 kΩ. Cela les rend compatibles avec l’entrée phono MM qui est standard sur de nombreux amplificateurs. Si votre amplificateur ne dispose pas d’une entrée phono MM, vous pouvez acheter les préamplis phono appropriés séparément.

Comme son nom l’indique, ce capteur fonctionne avec une bobine mobile et un aimant fixe. La loi de Faraday est respectée car un conducteur se déplaçant dans un champ magnétique stationnaire crée un flux magnétique changeant. Un grand aimant permanent est fermement attaché et crée un champ magnétique puissant et uniforme dans l’espace entre deux pièces polaires qui lui sont attachées. L’armature, qui porte la bobine du générateur et qui à son tour est reliée à l’aiguille via le porte-aiguille, est suspendue à un amortisseur en caoutchouc dans l’espace. Lorsque l’aiguille se déplace le long de la rainure, la bobine se déplace dans le champ magnétique et génère un champ électromagnétique (EMF) à l’intérieur. La masse mobile étant beaucoup plus proche du point de pivotement, l’inertie est réduite. Le comportement transitoire est considérablement meilleur par rapport à celui des types MM. Dans le même temps, il est plus facile de positionner avec précision les bobines stéréo dans le champ magnétique, ce qui offre un meilleur équilibre des canaux et de meilleures valeurs de diaphonie.

Afin de maintenir la masse faible, la bobine ne contient que quelques tours de fil – elle produit donc une puissance de sortie beaucoup plus faible qu’un aimant mobile (généralement 0,5 mV). Pour cette raison, les cellules MC nécessitent un étage phono spécial avec un gain élevé et une impédance de charge plus faible. Par conséquent, ils ne peuvent pas être utilisés avec une entrée phono MM normale. Étant donné que le capteur MC a à la fois une faible inductance et une faible résistance interne, il n’est pas affecté par la capacité de charge de l’étage phono et des connexions, ce qui se traduit par une réponse en fréquence plus douce et élargie. Les préamplis phono MC offrent généralement une variété d’options de réglage pour ajuster davantage le son selon vos goûts.